Les chakras, définition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les chakras, définition

Message par Arwen le Mer 2 Déc - 11:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il est nécessaire avant tout travail lithothérapeutique de bien connaître les chakras car ce sont eux qui vont canaliser les énergies cristallines. Il faut bien connaître les interactions entre les organes et les chakras, les passages entre les chakras et les différents corps énergétiques, les corrélations des chakras entre eux, en comprendre et en maîtriser le fonctionnement : les ouvrir, les fermer, débloquer les noeuds énergétiques, canaliser les énergies entre la Terre-Mère et les Forces Cosmiques, et réciproquement, fluidifier, doser les énergies, savoir opérer des transferts énergétiques, localiser les dysfonctionnements, réguler, équilibrer, harmoniser, et, si vous y arrivez, mettre en œuvre la très célèbre montée de la Kunadalini, ainsi que le font les grand sages.

Description

Les chakras sont des vortex en forme d’entonnoir. L’ouverture mesure à peu près quinze centimètres au niveau de l’enveloppe éthérique pour deux ou trois centimètre au niveau du corps physique. Leur rayonnement est en moyenne d’une dizaine de centimètres au delà du corps physique. Ils sont intégrés au corps éthérique. Ce rayonnement peut-être plus ou moins vaste selon le niveau de connaissances et de conscience de chaque individu.

Ces vortex sont animés d’un mouvement rotatif et agissent comme le ferait une vis d’Archimède, faisant circuler les énergies de l’extérieur vers l’intérieur et réciproquement, selon leur sens
de rotation. J’entends parfois dire : «Je crois que tel ou tel de mes chakras ne tourne pas dans le bon sens». Il n’y a pas de «bon» ou de «mauvais» sens de rotation : le sens de rotation révèle si le chakra absorbe ou élimine des énergies.

Dans les descriptions qui suivent pour chacun des chakras, le sens de rotation indiqué est celui de l’absorption des énergies extérieures vers l’intérieur de corps physique.

Les chakras de l’homme et ceux de la femme tournent dans le sens inverse selon le principe de complémentarité yin et yang : «Je te donne ce que tu reçois, je reçois ce que tu me donnes». Lorsque les chakras masculin et féminin sont face à face, ils tournent à l’unisson dans le même sens de rotation. Cela vaut aussi pour les homosexuels dont le sens de rotation des chakras est tributaire des tendances profondes de chacun vers le Yin ou vers le Yang.

La fréquence vibratoire de chaque chakra détermine sa couleur dominante. C’est cette couleur qui permettra de déterminer quelles sont les pierres spécialisées qui pourront être appliquées sur chaque chakra pour lui apporter les énergies correspondantes.

Lorsqu’on applique sur un chakra une pierre de la couleur complémentaire de la couleur dominante du chakra, on agite en soustrayant des énergies de ce chakra. Exemple : si on applique une pierre rouge au chakra racine, on ajoute des énergies rouges. Si on y applique une pierre verte (couleur complémentaire du rouge), on y soustrait des énergies rouges.

Certains chakras peuvent vibrer selon plusieurs fréquences différentes. On pourra ainsi y appliquer des pierres de plusieurs couleurs.
Exemples :
- pour ajouter des énergies au chakra du cœur, on peut y placer prioritairement des pierres vertes mais aussi des pierres roses. Il va de soi qu’une pierre comme la tourmaline «melon d’eau», verte et rose dans le même cristal, peut y être idéalement appliquée.
- le chakra du troisième œil vibre en harmonie avec les pierres bleu sombre, bleu indigo, éventuellement bleu ciel, violet et jaune.

Les chakras sont les terminaux du système énergétique

ils canalisent les énergies vers l’axe central formé par la colonne vertébrale, du sommet du crâne au coccyx, pour irriguer tout l’organisme .

Il s’agit de bien canaliser les énergies qui circulent entre la Terre-Mère et les Forces Cosmiques au travers de ce vecteur qu’est notre colonne vertébrale. Le développement harmonieux des chakras et une circulation fluide des énergies le long de ce canal sont tributaires du niveau de conscience de chacun et de l’intégration intellectuelle et spirituelle des expériences et des circonstances de notre vécu.

Les chakras n’ont pas d’existence objective : ils sont pure énergie. Lorsque nous arrivons à les percevoir chez autrui, c’est en fonction des énergies colorées qui prédominent en nous. D’ailleurs, on constate que, selon les personnes, les nuances chromatiques de de leurs énergies sont très variables. Autant que je sache, la plupart des auteurs clairvoyants est capable de décrire l’aura et les chakras d’autrui mais aucun ne parle de ce qu’il observe dans son propre système de circulation des énergies…

Chakras : Pourquoi les ouvrir?


Avant toute chose, prenons conscience que nous sommes une partie intégrante d’un tout, que la structure matérielle de notre corps est de notre esprit sont, par leurs fréquences vibratoires, à l’unisson des forces cosmiques dans lesquelles elles baignent en permanence. Bien avant notre naissance ses composantes existaient déjà : nous sommes un assemblage de particules nées au cœur des étoiles. Nos composants survivront à la mort de notre corps physique. Ce n’est qu’un changement de forme.

Hélas, il existe bien des freins à l’élévation du niveau de conscience de chacun. L’ignorance est souvent le moteur de la peur de l’inconnu et d’un repli sur soi : elle est la mère de bien des craintes!

Dès les premières manifestations de curiosité et de volonté d’apprendre, l’esprit se libère de ses blocages et le niveau de conscience s’élève.

Chassez vos craintes et vos préjugés, ouvrez votre esprit à ce que votre culture ignore ou refuse, laissez-vous aller à vos intuitions. La peur, les contraintes sociales ou familiales, les blocages culturels sont souvent à l’origine d’un médiocre fonctionnement des chakras. C’est le frein principal à l’enrichissement spirituel et à un développement harmonieux de la conscience. Les conventions et les pressions sociales en sont l’outil.

Commencez par vous détacher des pressions de votre entourage, affirmez votre personnalité, votre indépendance de vue, votre liberté de penser autrement. Libérez-vous du «qu’en dira-t-on».
Libérez-vous de vos peurs, de la peur de la mort, de l’inconnu, du manque de biens matériels. C’est ainsi que, détachés du matériel, vous accéderez à une spiritualité plus riche et vous vous sentirez envahis de flux d’amour, amour de la vie, de vos proches et de tous les gens qui vous entourent avec un immense sentiment de compassion.

Contrairement à ce que certains pensent de cette démarche, elle ne conduit pas à la marginalité mais, au contraire, à la construction de rapports sociaux plus authentiques, plus profonds, plus riches, plus sensibles et plus justes.
Faites sauter les verrous qui occasionnent vos blocages! Vous vous trouverez ainsi en situation de connaître des joies plus profondes dans votre propre vie et dans votre environnement
social.

Chakras : L’influence des couleurs

La couleur des pierres


C’est un des éléments fondamentaux qui détermine la qualité des énergies subtiles de ces pierres. La symbolique des couleurs est puissante, j’aurai l’occasion de survoler ce thème plus loin. Cependant, vous trouverez bien plus de précieuses informations sur l’influence des couleurs dans mon Guide Pratique de la Lithothérapie Énergéticienne et plus encore dans mon nouveau livre « l’influence des couleurs en Lithothérapie » (éditions Dangles © 2013)

Si l’on pose la question à un physicien, il répondra que la couleur n’existe pas : c’est une onde qui vibre à une fréquence particulière. Cette onde est captée par notre système de vision et interprétée par notre cerveau. La couleur est donc une création de notre imagination. La fréquence vibratoire de cette onde est mesurable et c’est elle qui détermine la couleur que notre cerveau interprète. Cette fréquence vibratoire influe sur les fréquences vibratoires de notre corps physique et de notre système énergétique. Elle est plus particulièrement sensible au niveau des chakras.

Ainsi que je l’ai dit précédemment, les chakras sont sensibles à certaines gammes de couleurs particulières. Dans l’absolu, on devrait pouvoir appliquer quasiment toutes les pierres de couleurs à tous les chakras, sous réserve de savoir ce que l’on fait.

Certaines couleurs sont en meilleure harmonie avec les chakras, de la même manière que l’on parle des signes astrologiques de prédilection de chacune des pierres : la fluidification des échanges d’énergies est meilleure, on gagne en efficacité dans les réharmonisations énergétiques, on limite les risques d’interprétations erronées. En travaillant d’un manière précise, on risque moins d’engendrer un incident en créant un nouveau déséquilibre énergétique ou en accentuant un déséquilibre énergétique existant.

Lors de mes séminaires de formation à la lithothérapie, je demande dans un premier temps à mes élèves d’adopter, comme en toutes choses, une démarche dont la prudence n’a d’égale que la modestie. On aura soin de vérifier tout d’abord quelles sont les couleurs avec lesquelles le chakra est en harmonie afin de n’y apposer que les pierres de la couleur correspondante.

Vous trouverez en fin de chaque article consacré aux chakras les correspondances élémentaires entre les pierres de couleurs et les chakras. Dans les descriptions des chakras, il m"arrive de mentionner certains dysfonctionnements sous le terme de «surdimentionnement». Il ne s’agit en aucun cas de chakras qui fonctionneraient trop bien : tous les chakras doivent avoir une large ouverture et sont sensés brasser autant d’énergies que possible avec une bonne vitesse de rotation. Veuillez considérer qu’il s’agit plutôt d’un chakra qui présenterait une couleur particulière en excès.

Si cet excès de couleur crée un préjudice à la personne, on compensera cet excès en soustrayant des énergies avec une pierre d’une couleur complémentaire sur le chakra concerné ou par un ajout d’énergies avec une pierre de couleur complémentaire sur un autre chakra… mais l’interprétation de cette méthode est un peu plus délicate. Si cet excès de couleur ne crée pas de préjudice, il n’y a aucune raison d’intervenir sur un excès bénéfique!

A contrario, si un chakra est noué ou bloqué, c’est qu’il ne brasse pas suffisamment d’énergies. Il faudra donc y ajouter des énergies en y appliquant une ou plusieurs pierres de la couleur correspondante pour le rendre plus actif.

Quand une personne qui se prétend très intuitive applique n’importe quelle pierre de couleur sur n’importe quel chakra, cela m’horripile : elle risque de créer d’autres déséquilibres énergétiques ou d’amplifier celui qu’elle cherche à traiter. Mais rien ne l’empêche de faire valoir ses capacités intuitives dans le cadre des règles de la Lithothérapie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chakras : Centrage des énergies
Sensibilisation, centrage et équilibrage énergétique avec votre icosaèdre en Cristal de Roche.



C"est un exercice de base préliminaire à toute séance de soins spécialisés car le cristal de roche est une pierre universelle dont les énergies peuvent être propagées sur l’ensemble de notre système énergétique.

L’icosaèdre est le plus élaboré des cinq solides de Platon
Chacune de ses vingt facettes en forme de triangle équilatéral est le symbole de la trinité divine et de l’équilibre élémentaire. Ses ondes de forme spécifiques en font un excellent outil de méditation, de réharmonisation, d’activation des chakras et de rééquilibrage de l’ensemble du canal de circulation des énergies. J’utilise systématiquement ce merveilleux outil de sensibilisation aux énergies subtiles des pierres avec tous mes élèves pour le travail d’équilibrage et d’harmonisation énergétique que nous réalisons dans mes séminaires de formation à la lithothérapie.

Dans un premier temps, apprenez à communiquer avec votre icosaèdre, essayez de comprendre comment il réagit, comment il distribue ses énergies. Faites de lui un ami, un confident, un complice, un compagnon fidèle.
Allongez-vous dans un endroit calme et paisible et prenez votre icosaèdre dans vos mains. Regardez-le, faites miroiter la lumière dans ses facettes en le faisant tourner entre vos doigts, explorez-le dans sa structure la plus intîme pour découvrir son âme.

Abandonnez-vous au rêve en laissant courir votre regard dans ses givres, dans ses galaxies internes, dans ses arcs-en-ciels, dans ses reflets. Lorsque vous sentirez que votre cristal vous observe avec la même curiosité que vous l’observez, vous pourrez passer à la phase suivante.

Fermez les yeux, placez votre icosaèdre dans vos mains serrées, adressez-lui quelques messages mentaux d’amour et mettez-vous en éveil. Très rapidement, vous allez ressentir les impressions typiques de son activation énergétique : chaleur, picotements, pulsations. Testez ces impressions en le plaçant au creux d’une main, puis dans l’autre. Sentez s’il y a des différences.

Puis placez votre icosaèdre au creux de votre poitrine à même la peau, et couvrez-le de vos mains croisées. Essayez de sentir son rayonnement particulier, par chacune de ses pointes, par tous ses plans sécants. Il rayonne depuis son cœur, depuis votre cœur, dans tout l’espace environnant, avec la même intensité dans toutes les directions. Situez-vous mentalement dans votre proche environnement et élargissez vos perceptions mentales jusqu’aux confins de l’univers : vous en êtes le centre et l’univers tourne autour de vous dans une valse lente qui vous entraîne dans sa ronde cosmique jusqu’à l’ivresse.

L’émotion que cela suscite en vous pourrait augmenter légèrement votre rythme cardiaque et faire monter votre température corporelle. C’est normal et fréquent. Ne vous en effrayez pas car cela va bientôt rentrer dans l’ordre des choses.

Maintenant, soyez attentif aux moindres petits signes qui proviennent de votre corps physique : picotements au sommet du crâne, jambes lourdes, sentiment d’être tiré vers l’arrière, petite douleur qui s’éveille là où vous savez qu’il y a un problème, ou toute autre sensation. Ce sont toujours des messages qu’il vous faudra apprendre à interpréter en fonction de votre vécu. Ce sont toujours des signes de recentrage de votre enveloppe énergétique (aura) autour de votre corps physique. Ce sont les prémisses de votre harmonisation. Afin de mieux comprendre ces signes, je vous recommande la lecture de mon Guide pratique de la Lithothérapie énergéticienne .

Et puis, soyez aussi attentif aux petits flashes qui vous traversent l’esprit lors de cet exercice (flashes de couleurs, formes géométriques, évocation fugitive d’un souvenir ou autres sensations). Là encore, ce sont des signes qu’il vous faudra interpréter. Notez-les soigneusement après votre exercice dans les pages de votre cahier de méditations.

Chakras : Harmonisation avec les pierres de couleurs
Harmonisation énergétique avec les pierres spécialisées


Le cristal de roche de votre icosaèdre est neutre et universel : il contient en lui toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, il suffit de le placer sur une feuille blanche en plein soleil pour le constater.

En revanche, les pierres de couleurs sont dites « spécialisées » car elle ne peuvent agir que dans leur domaine d’application. C’est pourquoi je vous propose de les découvrir grâce à ces exercices de sensibilisation qui vous permettront d’explorer chacune d’entre elles. Le principe des ces exercices est exactement identique à celui des exercices avec l’icosaèdre.

Vous devrez travailler chakra par chakra avec une pierre différente adaptée au travail sur le chakra concerné. Pour ne pas commettre d’erreurs, il suffit d’y apposer une pierre dont la couleur correspond à celles que le chakra préfère. Comme précédemment avec l’icosaèdre en cristal de roche, vous noterez soigneusement vos impressions dans votre cahier. Vous constaterez qu’elles diffèrent sensiblement de celles que vous avez éprouvées lorsque vous aviez fait le même exercice avec votre icosaèdre. Ce n’est pas un hasard : elles ont des propriétés particulières que vous retrouverez dans les paragraphes correspondants du Dictionnaire de la Lithothérapie.

Lorsque vous aurez testé de nombreuses pierres, vous pourrez faire un ultime exercice d’équilibrage et d’harmonisation avec toutes les pierres spécialisées d’un seul coup en les posant sur chacun des chakras adaptés. Énergétiquement, c’est assez puissant. Vous n’auriez pas pu le faire dès le départ mais, avec tous les exercices que vous avez déjà faits préalablement, avec votre icosaèdre sur chacun des chakras puis avec chacune des pierres spécialisées, votre système énergétique est désormais entraîné à recevoir de plus grandes quantités d’énergies. Néanmoins, ne conservez pas cette vaste configuration trop longtemps : une vingtaine de minutes tout au plus, pour le plaisir.

Pour plus de précisions sur le travail avec les pierres de couleurs, voir : Linfluence des couleurs en Lithothérapie, du même auteur, aux éditions Dangles © 2013

Chakras : Equilibrage par les pierres de couleurs

La couleur des pierres est un des éléments fondamentaux qui détermine la qualité des énergies subtiles de ces pierres. La symbolique des couleurs est puissante, j’aurai l’occasion de survoler ce thème plus loin en attendant la parution de mon nouveau livre sur le thème de L’influence des couleurs en Lithothérapie, éditions Dangles © 2013. Cependant, vous trouverez actuellement de précieuses informations sur l’influence des couleurs dans le Guide Pratique de la Lithothérapie énergéticienne.

Si l’on pose la question à un physicien, il répondra que la couleur n’existe pas : c’est une onde qui vibre à une fréquence particulière. Cette onde est captée par notre système de vision et interprétée par notre cerveau. La couleur est donc une création de notre imagination. La fréquence vibratoire de cette onde est mesurable et c’est elle qui détermine la couleur que notre cerveau interprète. Cette fréquence vibratoire influe sur le fréquences vibratoires de notre corps physique et de notre système énergétique. Elle est plus particulièrement sensible au niveau des chakras.

Ainsi que je l’ai dit précédemment, les chakras sont sensibles à certaines gammes de couleurs particulières. Dans l’absolu, on devrait pouvoir appliquer quasiment toutes les pierres de couleurs à tous les chakras, sous réserve de savoir ce que l’on fait.



Certaines couleurs sont en meilleure harmonie avec les chakras, de la même manière que l’on parle des signes astrologiques de prédilection de chacune des pierres : la fluidification des échanges d’énergies est meilleure, on gagne en efficacité dans les réharmonisations énergétiques, on limite les risques d’interprétations erronées. En travaillant d’un manière précise, on risque moins d’engendrer un incident en créant un nouveau déséquilibre énergétique ou en accentuant un déséquilibre énergétique existant.

Lors de mes séminaires de formation à la lithothérapie, je demande dans un premier temps à mes élèves d’adopter, comme en toutes choses, une démarche dont la prudence n’a d’égale que la modestie. On aura soin de vérifier tout d’abord quelles sont les couleurs avec lesquelles le chakra est en harmonie afin de n’y apposer que les pierres de la couleur correspondante.

Vous trouverez en fin de chaque chapitre consacré aux chakras les correspondances élémentaires entre les pierres de couleurs et les chakras.

Dans les descriptions des chakras, il m’arrive de mentionner certains dysfonctionnements sous le terme de «surdimentionnement». Il ne s »agit en aucun cas de chakras qui fonctionneraient trop bien : tous les chakras doivent avoir une large ouverture et sont sensés brasser autant d »énergies que possible avec une bonne vitesse de rotation. Veuillez considérer qu »il s »agit plutôt d »un chakra qui présenterait une couleur particulière en excès.

Si cet excès de couleur crée un préjudice à la personne, on compensera cet excès en soustrayant des énergies avec une pierre d »une couleur complémentaire sur le chakra concerné ou par un ajout d »énergies avec une pierre de couleur complémentaire sur un autre chakra… mais l »interprétation de cette méthode est un peu plus délicate. Si cet excès de couleur ne crée pas de préjudice, il n »y a aucune raison d »intervenir sur un excès bénéfique!

A contrario, si un chakra est noué ou bloqué, c »est qu »il ne brasse pas suffisamment d »énergies. Il faudra donc y ajouter des énergies en y appliquant une ou plusieurs pierres de la couleur correspondante pour le rendre plus actif.

Quand une personne qui se prétend très intuitive applique n »importe quelle pierre de couleur sur n »importe quel chakra, cela m »horripile : elle risque de créer d »autres déséquilibres énergétiques ou d »amplifier celui qu »elle cherche à traiter. Mais rien ne l »empêche de faire valoir ses capacités intuitives dans le cadre des règles de la Lithothérapie.
sources :http://www.reynaldboschiero.com
avatar
Arwen
Admin
Admin

Messages : 4515
Date d'inscription : 26/11/2015

http://delautrecote.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum