La cellule de contact de l'IFRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La cellule de contact de l'IFRES

Message par Arwen le Mar 16 Fév - 18:23

Cet ensemble d’appareils grand public n’est pas la solution fondamentale à la question : “comment faire pour communiquer avec les esprits”. Il s’agit d’un prototype expérimental. Les résultats obtenus, ne peuvent être pris comme preuve scientifique. La recherche TCI n’est qu’au stade du balbutiement et demande encore bien des adaptations. Les manifestations qui se produisent dans notre atelier sont cependant assez probantes pour continuer en ce sens.
L’écriture automatique est à la base de la conception des différentes configurations techniques de nos installations. C’est en 1991 que nous recevions les premiers messages qui devaient nous emmener jusqu’ici. Cette relation médiumnique que nous avions en même temps que nos essais de TCI, nous permit de faire d’énormes progrès dans la recherche.

L’histoire de notre association est toujours passée par de profonds changements. Des étapes successives qui ont contribué à nous emmener dans une recherche de TCI conséquente. Nous avons commencé avec un téléviseur et un simple caméscope. La projection vidéo a très vite remplacé l’écran cathodique. La multiplicité des supports, qu’ils soient lumineux ou sonores, nous a dirigé dans l’agglomération d’un ensemble d’appareils audiovisuel que nous nommions Module.

Aujourd’hui et toujours selon des avis techniques reçus en écriture automatique, nous avons construit une cellule insonorisée dans laquelle est formé un agglomérat lumineux prompt à une manifestation visuelle et en profondeur. Nous enregistrons plus qu’une simple image en 2D (image télévisuelle) mais une image aérienne avec une certaine profondeur, rendue possible par la création d’une brume. Pour aller plus loin dans la recherche, nous nous sommes associés avec le GREPP (Groupement de Recherches et d’Étude des Phénomènes Paranormaux) et ensemble avons mit au point une cellule plus petite, transportable appelée “Cellule Itinérante”. Ce dispositif sera emmené sur des lieux promptes aux phénomènes de hantise ou autre. Ce sera le Grepp qui sera aux commandes et exportera ainsi les expériences TCI de l’IFRES.

L’expérience TCI que nous faisons attirent la curiosité et grand nombre de personnes nous demandent comment fonctionne cette Cellule. Bien que sa configuration n’est pas encore atteint sa forme finale, nous allons vous donner quelques explications, qui seront donc, transitoires. En effet, la technique actuelle changera encore, suivant la fluctuation de nos investigations.

La Cellule a pour principe d’isoler le foyer du contact là, où logiquement, se produit l’action de l’entité spirituelle. Elle permet de confiner les supports fournis pour la manifestation. Elle assure ainsi la pureté des sons enregistrés, écartant les risques de parasitages audio (bruit du dehors, ou ceux produit par les expérimentateurs eux-mêmes). Grâce à elle, la captation vidéo peut se faire même le jour, puisque aucune lumière, étrangère à celles utiles à la manifestation, ne perturbe l’ensemble.

État des lieux :

A l’intérieur se trouve une parabole d’un mètre cinquante de diamètre, devant  laquelle est disposé un module de production vidéo, un autre holographique et un diffuseur de brume professionnel. Le module vidéo est composé d’un petit vidéo projecteur à LED et de deux caméras couleurs. Le module laser est composé d’un laser, d’un séparateur de faisceau, de deux lentilles divergentes de 6mm et d’un miroir de réflexion. Le diffuseur de brume est constitué d’un générateur de brume, d’une buse de diffusion en PVC et d’un projecteur lumineux à LED. Le principe de fonctionnement est relativement simple. Une brume est créé devant la parabole. Celle-ci est éclairée de l’intérieur. Le vidéo projecteur envoie sur la brume (faisant office d’écran) une image; le mélange des deux caméras. Le laser, séparé en deux faisceaux éclaire à son tour cette brume en suivant le cadrage des deux caméras. Les faisceaux sont diffractés par deux lentilles optiques de 6mm. Les caméras enregistrent deux images différentes.

Pour le son, quatre microphones paraboliques sont installés aux quatre coins de la Cellule, entourant symétriquement la grande parabole. Un haut parleur basse fréquences est installé sous la chaise de l’expérimentateur, permettant de diffuser les différents supports sonores. Un autre haut parleur plus conventionnel est installé permettant quant à lui de communiquer avec la personne isolée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mise à jour suite à la réunion du mardi 9 décembre 2014

Un panache de brume est généré, puis envoyer dans la Cellule via une buse en PVC. Un éclairage à LED y est insérer, éclairant la brume dès sa sortie. La caméra 1 et 2 film le panache de brume (dans une vision stéréoscopique). Un dispositif holographique (laser, séparateur de rayon, lentilles divergentes et miroir de réflexion) est installer contiguë à l’ensemble vidéo. Nous sommes dans la configuration d’une production holographique avec un rayon objet et un autre de référence. Les deux images vidéos sont mélangées et projetées par le projecteur vidéo, directement sur la brume faisant office d’écran. les deux rayons laser forment des franches d’interférences enregistrées par les deux caméras. Plusieurs essaies sont réalisés avec des valeurs de mélanges et d’éclairages différents. Une grande partie des énergies utiles à la production d’images TCI semble issue de la personne assise dans la Cellule. Au court de l’expérience, des clips audio et vidéo sont réalisés puis étudiés sitôt enregistrés. Sur le schéma ne figure pas l’installation audio, composé de quatre petites paraboles avec chacune un microphone. La nouveauté est bien entendu le haut parleur basses fréquences installé sous la chaise de l’expérimentateur. Celle-ci produit des basses fréquences à partir de 25htz. Ces fréquences sont susceptibles d’interagir sur la brume. Ces valeurs ont été conseillées par voix médiumnique et en images TCI (voir les résultats TCI sur le site).


SOURCE: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arwen
Admin
Admin

Messages : 4515
Date d'inscription : 26/11/2015

http://delautrecote.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cellule de contact de l'IFRES

Message par Nem le Mar 16 Fév - 19:04

Je suis stupéfaite, je n'avais que vaguement entendu parler de ça. C'est étonnant et trés interessant.
avatar
Nem
Admin
Admin

Messages : 5001
Date d'inscription : 26/11/2015

http://delautrecote.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cellule de contact de l'IFRES

Message par amouréternel le Mar 16 Fév - 19:35

La mise au point de cette cellule a pris du temps, et ils l'améliorent constamment, car au début la technique n'était pas aussi au point. Ca fait un petit moment que je suis leur travail et je leur tire mon chapeau, car toute cette technologie il faut être doué !
avatar
amouréternel
Moderatrice globale
Moderatrice globale

Messages : 2062
Date d'inscription : 27/11/2015
Localisation : dans le nord pour ceux du sud, dans le sud pour ceux du nord, pas trop loin du milieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cellule de contact de l'IFRES

Message par Arwen le Mar 16 Fév - 22:24

Je trouve aussi tout cela fascinant, et je leur tire mon chapeau... Wink
avatar
Arwen
Admin
Admin

Messages : 4515
Date d'inscription : 26/11/2015

http://delautrecote.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cellule de contact de l'IFRES

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum