Etrange naissance de l'homme

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etrange naissance de l'homme

Message par Minouche le Mer 1 Juin - 16:11

Titre original, en allemand, Der Angang war das Ende (1971) : Au commencement était la fin.
Voici un premier extrait :

Le nouveau venu sans mémoire

L'humanité, en tant qu'espèce, a elle-même son heure de naissance; à savoir le moment où elle a quitté l'état animal et où s'est accompli le processus d'hominisation. Ce fut le passage décisif à une nouvelle conscience. Il se produisit alors dans le cerveau humain quelque chose d'extraordinaire : la connaissance du passé se perdit dans l'oubli et en même temps il se forma une conscience nouvelle. C'est uniquement à cause de ce processus que l'espèce humaine, malgré son extraordinaire intelligence, ne peut se souvenir de son existence antérieure.
C'est depuis ce temps que l'homme se trouve confronté à ces questions angoissantes : D'où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Pourquoi sommes-nous ? Où allons-nous ? Personne n'a pu lui donner de réponse car les témoins de sa naissance, les animaux et les plantes, étaient muets. Son environnement gardait le silence. Curieux et troublé, il se mit à forger lui-même les réponses.
Il constata qu’il était supérieur à ses frères, les animaux, et qu’il les dépassait en intelligence et en ruse. Il s’aperçut qu’il pouvait transformer la matière selon ses idées et ses objectifs. Il leva les yeux vers le soleil, la lune et les étoiles : apparemment, les astres évoluaient autour de lui.
Ces constatations l’amenèrent à formuler une hypothèse égocentrique sur lui-même et sur le monde, une hypothèse louangeuse à son égard.
Seul Dieu était au-dessus de lui.
Fort de cette illusion, il s’attaqua à la mission spéciale dont l’avait revêtu Dieu : il voulait gouverner le monde, mais il s’aperçut bientôt qu’il ne pouvait se gouverner lui-même.
Il s’aperçut que les animaux et les plantes vivaient en harmonie, dans le cadre d’un ordre divin, ce dont il était incapable, et il sentit qu’il lui manquait quelque chose de nécessaire à son bonheur terrestre : la sécurité et le contentement de lui-même, l’harmonie et la paix avec ses congénères et avec son environnement. Mais il ne se l’avouait pas ouvertement car un tel aveu l’aurait qualifié d’être imparfait. Avec un doute de plus en plus grand dans le cœur, il resta au sommet de sa pyramide imaginaire.
Les navigateurs qui rendirent visite il y a 500 ans, à des peuples et civilisations éloignés, dans des buts commerciaux, entendirent sur l’origine de l’homme, des mythes et théories variés. C’est à partir de ce moment que l’homme envisagea ses propres théories avec un esprit critique. Selon le milieu culturel, l’homme était sorti, soit de la terre, soit de l’eau, soit de l’arôme des fleurs, soit du feu et de l’éclair, et même d’une goutte du ciel lui-même. En Inde, il a été transmis entre autres une légende selon laquelle l’homme aurait vécu autrefois sous la terre et aurait saisi plus tard la queue des vaches en train de paître ; celles-ci l’auraient alors tiré hors de la terre. D’autres peuples croyaient que l’homme était un descendant direct des couples de dieux.
Cet arbre généalogique plein de fantaisie rendit l’homme pensif. Il ne pouvait y avoir tant de vérités sur ses origines. Il se mit à douter de ses théories. Il se mit à chercher et à creuser.
Il trouva des restes osseux de ses ancêtres, datant de dix millénaires, mais ceux-ci ne se différenciaient pas de ses propres os. Il en trouva aussi de plus anciens et dut constater à son étonnement que plus ils étaient anciens, moins ils ressemblaient à ses propres os. Mais ce qui l’inquiéta encore plus, ce fut le fait que plus ces os étaient anciens, plus ils ressemblaient à ceux des grands singes. Les vestiges osseux, vieux de 700 000 ans, mirent les chercheurs dans l’embarras. S’agissait-il de restes de singes ou déjà de restes d’hommes ? Car les deux qualifications homme-singe et singe-homme sont valables.
Il y a 150 ans à peine, les chercheurs prouvèrent alors que l’homme, comme tous les êtres vivants, n’était pas une créature réalisée par magie, mais qu’il était le résultat d’une évolution. Ils prouvèrent aussi que les ancêtres de l’homme étaient des singes analogues aux humains, appelés hominidés, dont les parents, les chimpanzés, les gorilles, et les orangs-outans, vivent encore aujourd’hui. Les découvertes et recherches révélèrent également que l’évolution de l’animal jusqu’à l’homme s’était accomplie en plusieurs centaines de millénaires mais qu’il fallait la considérer comme incomparablement rapide et comme unique ; elle n’a pas de parallèle en biologie.
Au vu de ces preuves, il ne lui restait qu’à reconnaître qu’il descendait d’un animal poilu. Mais il évite soigneusement de désigner le singe comme son ancêtre.
Il nomme celui-ci créature simiesque. L’homme détrôné ne veut pas, en effet, que ses ancêtres portent le même nom que ces êtres poilus dont il s’amuse dans les jardins zoologiques.
L’homme ne capitule pas. Il veut continuer à expliquer son origine dans le cadre de la volonté de Dieu ou tout au moins d’un ordre créé par Dieu. Il concède bien qu’il est le produit d’une évolution de l’animal, mais il dit aussi que cette circonstance n’exclut pas sa mission divine, toute spéciale. L’évolution elle-même est, dit-il, un processus voulu par Dieu ou par l’ordre universel ; il peut donc avoir été élu par Dieu pour remplir sur terre une tâche spéciale et divine.
Aiguillonné par cette idée, il se consacre maintenant à sa nouvelle tâche : prouver contre vents et marées qu’il est le produit d’une évolution naturelle, en accord avec l’ordre cosmique. Il cherche donc fiévreusement des témoignages à l’appui. Et quant il tombe sur des phénomènes contradictoires, il les manipule jusqu’à ce qu’ils s’adaptent à son idéal préétabli. Tout ce qu’il fait ou ne fait pas, et tout ce qu’il possède ou ne possède pas de qualités physiques et spirituelles, il l’explique comme étant un progrès par rapport aux animaux, même si, en secret, il a honte de ses actes ou de ses manques.
La vérité sur la provenance de l’homme et les conséquences de cette vérité feront le tour de la terre et l’ébranleront. Toutes les conceptions sur la vie humaine, sur les objectifs et le progrès, vacilleront et s’écrouleront. L’espèce humaine se trouve à l’orée d’une époque nouvelle qui est en même temps la dernière, car elle se dirige, inévitablement, vers la phase finale de son existence. L’homme n’est ni le résultat d’une évolution naturelle, ni celui d’une évolution saine. Il n’est pas né dans le cadre de l’ordre cosmique universel : l’homme s’est fait lui-même, contre toutes les règles de l’évolution naturelle, et ceci en manipulant son propre cerveau.
Son chemin, du singe à l’homme, consiste en une chaîne d’actes criminels contre les lois de la nature, qu’il est le seul et unique être vivant à avoir commis. Il est devenu le fou génial de l’univers, et son esprit malade visant des objectifs absurdes, le mène inéluctablement à sa propre perte.
avatar
Minouche

Messages : 155
Date d'inscription : 06/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par cassylde le Jeu 2 Juin - 19:17

Merci Minouche.
J'ai lu.
Pour le moment je ne dis rien sinon que c'est une idée nouvelle pour moi et que pour le moment je n'y adhère pas.
J'attends de lire la suite.

C'est une super idée de débattre d'un livre et d'une idée. Merci encore.
avatar
cassylde

Messages : 697
Date d'inscription : 10/02/2016
Localisation : Le paradis sur terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par cosmos le Jeu 2 Juin - 23:20



Merci Minouche d'avoir ouvert ce post.
Sujet très intéressant.

mais je reviendrai le lire... (pas trop le temps, là....)
Wink
avatar
cosmos

Messages : 465
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 51
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Minouche le Ven 3 Juin - 18:15

Une théorie s’effondre

Les preuves que l’homme descend du singe ou, comme l’homme préfère dire, de créatures simiesques, sont plus que suffisantes. Dans les dernières années surtout, on a trouvé tant d’ossements provenant d’hommes primitifs qu’on a pu remonter la filière jusqu’à plus d’un million d’années. Plus ces os sont anciens, plus l’aspect de l’homme s’efface au profit de la forme du singe.
Des recherches dignes de foi ont révélé que le processus d’hominisation a commencé depuis plus d’un million d’années, et en tout cas, pas moins de sept cents millénaires.
Quelle que soit l’époque à laquelle ce processus a débuté, le fait est que l’homme, il y a plus de 400 000 ans, était déjà, extérieurement, très semblable à l’homme d’aujourd’hui. Cela signifie que l’évolution unique du singe à l’homme s’est déroulée dans un temps biologique extraordinairement court, qui est sans exemple dans la biologie et qui n’a pu, jusqu’ici, recevoir d’explication satisfaisante. Mais la date de l’hominisation est moins importante que le pourquoi et le comment de ce processus.
[...]
Ceci est en contradiction directe avec la thèse de l’évolution naturelle. En effet, si une race de singes entame, pour une raison naturelle, un processus de développement en direction de l’homme, tous les membres de cette race qui vivent en même temps, dans le même milieu géographique, devraient être soumis au même processus. La théorie de l’évolution naturelle est incompatible avec le fait qu’une partie de la race entame brusquement une ascension en flèche vers l’hominisation, devienne intelligente et fabrique des outils, tandis que l’autre partie, habitant au même endroit, reste singe et se contente de regarder avec étonnement.
[...]
Surgirent alors d’autres complications du même ordre qui augmentèrent encore le trouble. Dans l’Asie du Sud-Est, surtout sur l’île de Java, on a trouvé les vestiges osseux d’une autre race de singes qui présentait également les traits de l’hominisation et qui fabriquait aussi des outils.
[...]
En d’autres termes, l’énigme devant laquelle on se trouvait en Afrique du Sud, se répétait en Asie.
Comment ces deux races si différentes ont-elles pu se développer parallèlement et dans la même direction pour donner l’homo sapiens ?
Et surtout, comment pouvait-il y avoir dans les deux contrées deux races d’hominidés vivant sur le même territoire en deux groupes séparés, dont l’un vivait encore nettement à l’état de singe alors que l’autre avait déjà pris le chemin de l’hominisation et fabriquait des outils ?
Les savants ne peuvent expliquer tous ces phénomènes étranges. Comme cela infirme la thèse de l’évolution naturelle que l’on veut absolument prouver, ils n’en disent mot. En revanche, on procède à des mensurations scrupuleuses des os et des dents et on s’attache avec le plus grand zèle aux plus petits détails, mais les phénomènes décisifs, on les laisse toujours de côté lorsqu’ils contredisent l’évolution naturelle et ne s’adaptent pas à la conception préfabriquée.
avatar
Minouche

Messages : 155
Date d'inscription : 06/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par cassylde le Ven 3 Juin - 19:28

La science démontre en effet qu'il a existé deux sortes d'hominidés dans le passé.
Ces groupes chacun de leur côté auraient agrandi et envahi le monde.
Ces groupes se sont rencontrés à un moment. L'un pacifique a disparu à cause de l'autre agressif.  Mais il y a eu quand même des mélanges entre eux. Des analyses ont confirmé ce fait.
Bon il fait penser à la thèse selon laquelle le singe serait devenu homme.
"La théorie de l’évolution naturelle est incompatible avec le fait qu’une partie de la race entame brusquement une ascension en flèche vers l’hominisation, devienne intelligente et fabrique des outils, tandis que l’autre partie, habitant au même endroit, reste singe et se contente de regarder avec étonnement".

Là,  le sujet parle du développement de l'intelligence de l'homme par rapport aux grands singes. Mais le langage ne peut venir de l'alimentation. Car la deuxième différence entre les hommes et les singes est que l'homme parlait.

A mon avis il existait l'homme et les singes. Donc je reste toujours sceptique.
Minouche, j'attends la suite.  Very Happy

Deux questions cependant : quelles étaient toutes les différences  entre les grands singes et l'homme et quels étaient leurs points communs  relevés  ?
avatar
cassylde

Messages : 697
Date d'inscription : 10/02/2016
Localisation : Le paradis sur terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Minouche le Sam 4 Juin - 17:00

Ca fait longtemps que je me pose des questions sur l'humanité...
Dès l'adolescence, j'avais été frappée par les capacités physiques des animaux, et la faiblesse humaine.
Comment se fait-il que Dame Nature, ou Dieu (pour ceux qui y croient) ait aussi bien doté les animaux, tandis que les humains sont démunis, et n'ont pas de défenses naturelles ???
Par exemple les animaux ont un pelage qui les protège des intempéries, et si en hiver, il fait plus froid que d'habitude, un simple abri de fortune fera l'affaire.
Ce qui n'est pas le cas des humains, obligés de se confectionner des vêtements, en plus d'avoir besoin d'un logement. Et si l'hiver est particulièrement rigoureux, des sans-abri meurent de froid, alors que les animaux errants s'en tirent beaucoup mieux.
Cela prouve déjà que la perte du pelage pour nos ancêtres n'était pas naturelle, puisqu'on sait qu'ils se vêtaient de peaux de bêtes.
Des personnes en bonne santé, nues et sans armes, avec interdiction de se fabriquer des outils, ne pourraient pas survivre en pleine nature. Or, on a pu constater que des animaux domestiques se retrouvant dans la nature n'avaient aucune difficulté pour survivre...
Les animaux ont des sens bien plus développés que les nôtres, et sont plus forts, plus rapides, plus agiles. Ils ont aussi des armes naturelles redoutables, qui leur permettent de manger, et de se défendre.
Certains répliqueront que c'est le confort dans lequel nous vivons qui a émoussé nos sens et amoindri notre résistance physique.
A cela deux objections : la première est qu'il suffit d'observer les animaux domestiques pour voir qu'ils ont gardé leur force (ne dit-on pas fort comme un boeuf, ou un taureau ?), leur rapidité (le cheval, très puissant physiquement, fut pendant longtemps le seul moyen de locomotion pour franchir de longues distances, et n'oublions pas les chevaux de labour), leur agilité (le chat a conservé ses griffes rétractiles et grimpe toujours aux arbres), leur flair, etc...
Et pourtant, ces animaux-là ont une vie facile, puisqu'ils n'ont pas besoin de se défendre contre les prédateurs, ou de chasser. Les chiens policiers ne vivent pas dans la jungle, mais avec les hommes, cad dans un environnement pollué par les émanations des gaz d'échappement, et les odeurs chimiques (détergents, parfums). Il n'empêche que leur odorat (ainsi que celui des chats, des chevaux, etc...) est tout aussi performant  que celui des animaux sauvages.
Le mode de vie n'est pas responsable des performances médiocres des humains, c'est donc qu'il faut chercher ailleurs...
D'autant, et c'est là la deuxième objection, que c'est justement à cause de leur faiblesse et vulnérabilité, que les hommes ont été obligés de se fabriquer des outils, des armes, et de se construire des abris, tandis que les animaux (excepté ceux de petite taille qui bâtissent des nids, ou creusent des tunnels) vivent et dorment à l'extérieur.
Il y a quand même là matière à réflexion, et je rejoins l'auteur dans les contradictions qu'il relève.
Certains paléontologues n'hésitent pas à formuler des critiques au sujet de la théorie officielle, mais la majorité ne veut pas s'y attarder. Sans doute craignent-ils de justifier ainsi les créationnistes ??? Lesquels sont tout aussi incohérents.
On peut aussi se demander pourquoi certains primates ont bénéficié de telles facultés intellectuelles, alors que tous les autres animaux conservaient leur intelligence pratique...
Prenons encore une fois le cas des animaux domestiques, bien plus faciles à étudier. On n'a jamais vu qu'un groupe de chat par exemple s'était mis à developper, sur une certaine période plus ou moins longue, des facultés intellectuelles surpassant de loin celles de leurs congénères, tandis que physiquement, ils subissaient des modifications qui n'étaient pas à leur avantage.
Car tous les scientifiques le disent aujourd'hui : c'est l'accroissement de l'intelligence qui est cause de l'humanisation de nos ancêtres. S'ils n'avaient pas acquis de telles facultés, ils seraient restés tels quels, comparables aux autres primates. Oscar Kiss Maerth le disait déjà en 1971, les découvertes lui ont donné raison (et aussi sur d'autres points, soit dit en passant).
Tu dis qu'il existait l'homme, et les singes.
L'homme est un primate, et même si certains nient que nous faisons partie de la même espèce, il n'empêche que la ressemblance est frappante. Mais on y reviendra au fur et à mesure que je rapportera certaines pages du livre.
avatar
Minouche

Messages : 155
Date d'inscription : 06/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Nem le Sam 4 Juin - 18:36

L'homme est un  primate en effet. On a avancé la théorie que l’évolution du primate vers l'homme serait la conséquence d'un changement d'habitat et d'environnement. En se relevant, la morphologie du primate a du s'adapter au milieu, qui d'arboricole serait devenu terrestre d'où la nécessité d'adopter la position debout nécessaire à la vue de loin, au repérage des prédateurs.
Du coup le cou s'est étiré, libérant la boîte crânienne qui est devenue plus vaste, permettant au cerveau de se développer et d'acquérir une plus grande "intelligence" et permettant au larynx d’émettre des son plus élaborés. Il a du marcher pour se déplacer, n’étant plus arboricole, le pouce opposable s'est rabattu près des autres orteils, idem pour les mains qui ont du manipuler, tailler, construire au fur et à mesure que l'intelligence se développait dans cette boite crânienne plus volumineuse.
Il semblerait donc que l'environnement soit le point de départ de ces mutations.
avatar
Nem
Admin
Admin

Messages : 5001
Date d'inscription : 26/11/2015

http://delautrecote.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par cassylde le Sam 4 Juin - 21:16

Donc il faut attendre d'autres passages du livre avant de "connaître" la théorie selon laquelle le grand singe serait devenu intelligent. Very Happy

L'auteur du livre indique t-il les points communs et ensuite les différences entre les grands singes et les hominidés ?

On sait déjà que tous les deux avaient le corps couvert de poils mais qu'un les a perdus. L'homme.
avatar
cassylde

Messages : 697
Date d'inscription : 10/02/2016
Localisation : Le paradis sur terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Nem le Sam 4 Juin - 22:11

cassylde a écrit:Donc il faut attendre d'autres passages du livre avant de "connaître" la théorie selon laquelle le grand singe serait devenu intelligent. Very Happy

L'auteur du livre indique t-il les points communs et ensuite les différences entre  les grands singes et les hominidés  ?

On sait déjà que tous les deux avaient le corps couvert de poils mais qu'un les a perdus. L'homme.

Les grands singes et les hominidés c'est la même chose Wink nous sommes des grands singes, comme les chimpanzés et les bonobos, par exemple.
Ceux qui ont perdu leurs poils les ont perdus parce que leur intelligence s’étant développée avec la taille de leur boîte crânienne et leur habitat s’étant modifié, ils n'avaient plus besoin d'être aussi velus. Nous portons toujours des poils, sur les zones dénudées, certains individus sont même remarquablement poilus.
avatar
Nem
Admin
Admin

Messages : 5001
Date d'inscription : 26/11/2015

http://delautrecote.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par cassylde le Dim 5 Juin - 4:29

D'accord. Nem. Very Happy
Mais j'attends avec impatience de savoir pour l'intelligence. Very Happy
avatar
cassylde

Messages : 697
Date d'inscription : 10/02/2016
Localisation : Le paradis sur terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Nem le Dim 5 Juin - 10:28

L'intelligence c'est trés relatif, c'est dejà simplement du au fait que le cou s'est allongé et que de ce fait la boîte crânienne ayant la place de s'agrandir a permis au cerveau de se développer davantage, mais si tu prends les Bonobo par exemple, ils sont d'une intelligence remarquable, sont doux pacifiques et gentils, ont des relations sexuelles face à face comme les humains, s'occupent remarquablement de leurs petits, marchent le plus souvent sur deux pattes. Ils sont considérés comme les cousins les plus proches de l'homme. ils savent utiliser des branches pour en faire des outils, assembler des brindilles pour en faire un feu si on leur donne des allumettes, ou les utiliser pour retirer les fourmis des fourmilières et s'en nourrir. Bien sûr ils n'ont pas inventé le char d'assaut ou le lance roquettes, contrairement à l'homme, tellement intelligent, mais leur forme d'intelligence compte tenu de leur environnement est plus que développée.

C/C :

"Le potentiel intellectuel des bonobos ne laisse pas indifférent :

Une psychologue américaine dans le cadre d'une étude de la capacité des bonobos à comprendre le langage humain a fait apprendre, à un bonobo mâle de 26 ans dans l'Iowa, l'utilisation de 348 symboles d'un clavier. Les symboles se réfèrent aux objets familiers (le yaourt, la clé, le ventre, la boule…), des activités favorites (la poursuite, les chatouilles…) et même quelques concepts considérés assez abstraits (le présent, ce qui est mal…). Le bonobo, nommé Kanzi, a appris à combiner ces symboles dans ce que les linguistes appellent une « proto-grammaire ». Une fois, lors d'une sortie dans une forêt-laboratoire où il a été élevé, Kanzi a touché les symboles pour « la guimauve » et « le feu ». Quand on lui a donné des allumettes et des guimauves, Kanzi a cassé des brindilles pour préparer un feu, les a allumées avec les allumettes et a grillé les guimauves sur un bâton.

La psychologue affirme qu'en plus des symboles que Kanzi utilise, il sait la signification de jusqu'à 3 000 mots anglais parlés."

Source Wikipedia.

Je crois que ce qui différencie l'homme du singe ça n'est pas l'intelligence, c'est le manque de développement de certains organes, comme le développement insuffisant du larynx qui ne permet pas au singe de parler, et surtout la méchanceté, l'orgueil et la bêtise. Voilà ce qu'a donné l’évolution chez l'homme, une forme d'intelligence pas forcement tournée vers le meilleur.
avatar
Nem
Admin
Admin

Messages : 5001
Date d'inscription : 26/11/2015

http://delautrecote.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Minouche le Dim 5 Juin - 13:06

cassylde a écrit:Donc il faut attendre d'autres passages du livre avant de "connaître" la théorie selon laquelle le grand singe serait devenu intelligent. Very Happy
Je posterai les passages au fur et à mesure. Non seulement vous aurez le temps d'encaisser Cool , mais vous pourrez, de la sorte, donner votre avis.
Plutôt que de tout déballer d'un coup, au risque de s'y perdre.
avatar
Minouche

Messages : 155
Date d'inscription : 06/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Minouche le Dim 5 Juin - 13:59

qui d'arboricole serait devenu terrestre d'où la nécessité d'adopter la position debout nécessaire à la vue de loin, au repérage des prédateurs.
C'est en effet ce que disent les scientifiques. Mais en se tenant debout, nos ancêtres étaient aussi plus repérables pour les prédateurs. Ce qu'ils gagnaient d'un côté, ils le perdaient de l'autre...
Des paléontologues disent que c'est aussi pour courir plus vite...
Et là je me dis qu'ils se moquent de nous !
Car je ne leur souhaite pas d'être poursuivis par un gorille, un chimpanzé, ou un babouin ! Non seulement ils seront vite rattrapés, mais avec la raclée qu'ils prendront, ils réviseront leurs explications absurdes, si toutefois ils survivent...
Savent-ils, ces inconscients, que tous les animaux sont plus rapides que nous, à la course ?
Un coureur de fond (qui subit un entraînement quotidien intensif) ne dépasse pas les 19 km/h. Le moins rapide des animaux atteint, sans entraînement, les 30 km/h.
Elle est belle, leur évolution !

Il a du marcher pour se déplacer, n’étant plus arboricole, le pouce opposable s'est rabattu près des autres orteils, idem pour les mains qui ont du manipuler, tailler, construire au fur et à mesure que l'intelligence se développait dans cette boite crânienne plus volumineuse.
On voudrait nous faire croire que si les primates ont des mains, c'est parce qu'ils sont plus évolués que les autres animaux (qui n'en ont pas...).
Des recherches récentes ont prouvé que nos ancêtres étaient frugivores, et c'est cela, je pense, qui explique pourquoi les primates ont des mains.
Il faut s'attarder un instant sur l'alimentation des animaux, car là est très probablement la clé.
Il y a d'abord les herbivores : ceux qui broutent à même le sol, et les girafes qui se nourrissent de feuilles d'acacia. En conséquence, leur cou s'est allongé pour pouvoir y accéder.
Les carnivores à qui l'évolution a donné des griffes acérées pour pouvoir maîtriser leurs proies. Les félins les attaquent et les maintiennent grâce à leurs griffes, et une fois à terre, ils peuvent les consommer. Les canidés sont moins bien lotis, probablement parce qu'ils sont devenus carnivores plus tard, et chassant en meute pour pallier à cette insuffisance, les extrémités de leurs pattes n'ont donc pas subi de modifications.
Attardons-nous maintenant sur les primates, qui, eux, ne broutent pas.
Les chimpanzés, babouins, etc... ne mangent de la viande qu'occasionnellement. Le reste du temps, ils mangent des fruits, des baies, des vers, etc...
Les gorilles, eux, se nourrissent de fruits.
Et que leur fallait-il pour pouvoir s'emparer de leur nourriture ?
Des organes préhensiles ! Et c'est la raison pour laquelle les extrémités de leurs pattes avant se sont modifiées, de façon à pouvoir saisir et garder "en main" les baies, les fruits, etc...
Il n'y a qu'à voir un chimpanzé manger une banane, cela lui serait très difficile, voire impossible, s'il n'avait pas... de mains.
Aussi simple que cela !
C'est le mode d'alimentation, et le choix de certains aliments, qui a conditionné l'apparition de mains, et non la nécessité de fabriquer des outils.
Sinon les gorilles, qui n'en fabriquent pas, en seraient dépourvus.
Il est clair que nombre de scientifiques ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.
J'allais oublier : nous savons, de par les découvertes récentes, que nous descendons de très grands primates, et non des chimpanzés. De très grands primates qui se nourrissaient exclusivement de fruits, et n'avaient nul besoin de fabriquer des outils, ou des armes...
Et pour ceux qui croient que les chimpanzés sont nos ancêtres, il suffit de comparer leur constitution physique à la nôtre pour voir que cette théorie ne tient pas debout (!).
avatar
Minouche

Messages : 155
Date d'inscription : 06/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Nem le Dim 5 Juin - 14:44

Je ne crois pas non plus qu'ils soient nos ancêtres je crois par contre que nous avons un ancêtre commun. Donc c'est l'alimentation qui aurait si je comprends bien déterminé l'apparition des mains. Ca tient la route.
Quel serait, donc cet ancêtre commun qui nous nous range dans la même classe que les grands singes ?
Par contre je ne crois pas que le grand singe soit "devenu" intelligent, il l'était, par contre je crois que son intelligence se développant il est devenu "sapiens" c'est à dire savant. Toutes proportions gardées Wink
avatar
Nem
Admin
Admin

Messages : 5001
Date d'inscription : 26/11/2015

http://delautrecote.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par cassylde le Dim 5 Juin - 20:20

Coucou les filles.
J'aime bien Minouche qui laisse durer le suspens. Very Happy
C'est très bien.
Je manque de temps ce matin. J'ai survolé un message.
J'ai des petites observations à faire.
Comme ce matin je n'ai pas trop de temps, je reporte à ce soir pour les faire.
avatar
cassylde

Messages : 697
Date d'inscription : 10/02/2016
Localisation : Le paradis sur terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par cassylde le Lun 6 Juin - 2:35

Bon, je viens de lire.
Le départ de ce post c'était de démontrer qu'une catégorie "de singes", nous en l'occurence, sommes devenus intelligents après avoir mangé des cervelles. Et c'est ce qui nous aurait différencié ensuite d'avec les singes. Ce qui aurait fait de nous des hommes. Je contestais ce fait et Minouche très gentiment a proposé de nous démontrer ce fait par son livre qui l'a convaincue.

Pour le moment Minouche je n'ai pas compris d'après tes explications si nous descendons du singe ou pas. Et ce qui me rassure c'est que Nem demande quel serait le grand singe dont nous descendrions.

On voit que la prétendue évolution de l'homme ne s'explique pas puisque les chimpanzés et les autres singes qui travaillent avec des outils n'ont pas vu leurs orteils et leurs pouces se rapprocher. L'excuse donnée pour les hommes.
Et comment expliquer que nous nous sommes redressés pour voir le danger dans des plaines et pour courir plus vite face au danger ? Alors que comme tu le dis Minouche les hommes courent beaucoup moins vite que tous les autres animaux ?

La question que l'on peut se poser c'est pourquoi les autres singes ne sont-ils pas redressés alors ? Nous ne devions pas être les seuls à vivre dans des plaines ?   Si l'évolution permettait ce changement chez le singe devenu homme dû au redressement de la tête il y aurait bien des petits singes qui auraient changé également. Ils parleraient alors comme nous.  
Comme les animaux s'imitent entre eux, les autres singes auraient du se redresser eux aussi. Pourtant ce n'est pas le cas.

Je pense toujours pour des créations différentes : le singe et l'hominidé.

Il y a plusieurs espèces de singes comme il y a eu plusieurs espèces d'hommes. Au moins 3 pour l'homme.  Une espèce avec une tête très très allongée. Une deuxième espèce très pacifique et une troisième très agressive dont nous descendrions.

Ensuite ce qui est important c'est de savoir si nous étions déjà plus intelligents et plus malins que les autres singes.  La réponse semble être non puisque paraît-il nous le serions devenus après avoir mangé des cervelles.  Comme je ne crois pas du tout à l'histoire de la cervelle mangée qui nous aurait rendu plus  intelligents j'attends la suite avec impatience.  Very Happy

Je précise que je ne tiens pas à avoir absolument raison. Very Happy  
Ce sont des débats constructifs Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
cassylde

Messages : 697
Date d'inscription : 10/02/2016
Localisation : Le paradis sur terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Nem le Lun 6 Juin - 9:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Nem
Admin
Admin

Messages : 5001
Date d'inscription : 26/11/2015

http://delautrecote.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Nem le Lun 6 Juin - 9:34

Xorgina, ça tient pas mal la route en effet. Smile
avatar
Nem
Admin
Admin

Messages : 5001
Date d'inscription : 26/11/2015

http://delautrecote.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Nem le Lun 6 Juin - 9:43

Peut être sommes nous passés de la station à quatre pattes à la station debout en changeant d'habitat tout simplement, en passant de la forêt à la savane, dans laquelle la position debout est indispensable pour survivre. C'est la théorie qui fut officielle pendant longtemps en effet.
Ou peut être descendons nous d'un grand singe qui lui avait dejà adopté la position debout.

J'ai trouvé ça :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Nem
Admin
Admin

Messages : 5001
Date d'inscription : 26/11/2015

http://delautrecote.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par cassylde le Lun 6 Juin - 10:07

J'ai tout lu. Merci pour vos liens.
avatar
cassylde

Messages : 697
Date d'inscription : 10/02/2016
Localisation : Le paradis sur terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Minouche le Lun 6 Juin - 16:04

cassylde a écrit:J'aime bien Minouche qui laisse durer le suspens.   Very Happy
C'est très bien.
C'est surtout pour que vous ayez le temps d'y réfléchir.
Plutôt que de présenter une théorie toute faite, il vaut mieux y aller progressivement, de sorte que vous puissiez présenter vos arguments. Sinon ça ne sert à rien.
Il dit beaucoup de choses, et pour un sujet aussi important que celui-là, il vaut mieux y aller à doses homéopathiques.
avatar
Minouche

Messages : 155
Date d'inscription : 06/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Minouche le Lun 6 Juin - 16:11

Nem a écrit:Quel serait, donc cet ancêtre commun qui nous nous range dans la même classe que les grands singes ?
Un peu de patience... Smile
avatar
Minouche

Messages : 155
Date d'inscription : 06/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Minouche le Lun 6 Juin - 16:18

cassylde a écrit:On voit que la prétendue évolution de l'homme ne s'explique pas puisque les chimpanzés
Je vais terminer ta phrase.
Un chimpanzé est 3 fois + fort qu'un homme, et sa constitution physique n'a rien à envier à la nôtre. Tout au contraire !
J'aimerais que ces scientifiques m'expliquent pourquoi, au fil de l'évolution, le chimpanzé, en devenant humain, a perdu de sa force, de son agilité et de sa rapidité. Pourquoi il a de moins bonnes dents, etc...
Ou alors nous ne parlons pas la même langue...
avatar
Minouche

Messages : 155
Date d'inscription : 06/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Minouche le Lun 6 Juin - 16:30

Nem a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'homme ne descend pas d'un primate arboricole !
Une évidence méconnue.


Merci pour ce lien Smile
Et merci aussi à Xorgina pour ses liens Smile
avatar
Minouche

Messages : 155
Date d'inscription : 06/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etrange naissance de l'homme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum